Elèves à besoins éducatifs particuliers

 

 

 

 

PAI, PPS et PAP: savoir faire la différence

Les élèves peuvent bénéficier d'un accompagnement spécifique selon leurs besoins.

S'il s'agit de pathologies chroniques, d'intolérances alimentaires ou d'allergies: UN PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE (PAI) peut être mis en place. Les parents doivent se rapprocher dès la rentrée scolaire des infirmières du lycée Mme RIVIERE ou Mme HERAL.

-Si les élèves souffrent d'un handicap et qu'il convient de mettre en place des "mesures compensatoires", les parents doivent faire une demande auprès de la Maison du Handicap (MDPH), ils seront accompagnées par l'enseignant référent dans leur demande qui pourra éventuellement aboutir à la mise en oeuvre d'un PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION (PPS).

-Si les élèves rencontrent des difficultés scolaires durables en raison d'un trouble des apprentissages  qui agit directement sur leurs capacités d'apprendre (exemples: dyslexie, dysorthographie, dyscalculie,...), les parents doivent constituer un dossier pour la mise en place d'un PLAN D'ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE (PAP). Le dossier et les pièces exigées seront transmis aux infirmières de l'établissement pour une étude par le médecin scolaire. (cf documents attachés).

Remarque importante: le fait pour les élèves de bénéficier d'un projet personnel de scolarisation (PPS) ou d'un plan d'accompagnement personnalisé (PAP) n'implique pas automatiquement de bénéficier d'un aménagement d'épreuves pour le Bac ou le BTS, il convient de faire une demande spécifique au moment de l'inscription à chaque examen.

 

Ressources:

Le ministère de l'Education Nationale a publié un document détaillé précisant les différences entre projet d'accueil individualisé (PAI), projet personnalisé de scolarisation (PPS) ou plan d'accompagnement personnalisé (PAP).

Dans "Documents à télécharger", vous trouverez au format PDF la fiche à compléter pour constituer un PAP et les documents à réunir par les parents.

 

Modifier le commentaire 

par Jean Marc ROBIN le 31 janv. 2016 à 17:55

haut de page